Archives pour la catégorie Absurde

administrations et autres billevesées

Enceinte de mon premier enfant, j’avais envoyé à la CAF tous les justificatifs de mon état afin de pouvoir bénéficier des allocations familiales.
J’ai reçu un bon mois plus tard une lettre, que j’ai fini par classer dans mon dossier de l’absurde, après l’avoir utilisé pour faire rire tous mes voisins.

En gros, on m’annonçait que ma demande avait bien été prise en compte, que mon dossier avait bien été ouvert, et que, si cette lettre ne me parvenait pas, je serais bien aimable d’en avertir les services concernés.

Quel employé de la CAF n’a jamais relu cette lettre type, pour ne pas se rendre compte qu’il est impossible aux gens de réclamer un courrier dont ils ne connaissent pas l’existence, et qu’il est probablement inutile de le leur préciser dans cette lettre…
Je ne sais pas ce qu’il se serait passé si la lettre ne m’était pas parvenue.

Pour mon deuxième enfant, je n’ai reçu aucun courrier de ce genre, par contre il m’a fallu leur renvoyer trois fois les certificats de grossesse pour qu’ils actualisent mon dossier et que les allocations me parviennent.

Soit il y a quelque chose de vraiment pourri au royaume des alloc’, soit le Grand Complot Mondial visant à me rendre totalement folle a encore frappé…

(en direct du monceau de papier qu’il me reste à trier, Cleya.tx)

voyage d’entreprise

 

 

 

J’ai entendu parler d’une histoire étrange, une sorte de conte d’halloween pour adulte, mêlant bêtise et stupeur, dans un grand groupe privé français.

 

Tous les ans, le comité d’entreprise réunit par bureau les différents services, et, afin de consolider l’esprit de groupe et la solidarité entre les différentes catégories de personnel par l’ouverture culturelle et la détente, offre un voyage imposé de deux jours aux employés. C’est pour eux l’occasion de quitter leur région, de découvrir de belles villes françaises et leurs musées ou leurs histoires, de s’imprégner de l’art culinaire local…

 

 

 

Cette année, toute l’équipe s’est vu proposer un séjour de 24h en Alsace, à Strasbourg.

 

 

 

Au programme : tour en bateau-mouche ou petit train à touriste, repas dans une brasserie typique avec tartes flambées, choucroute et forêt-noire, hébergement dans un hôtel de la périphérie.

 

 

 

 

 

 

 

Avez-vous deviné où se trouve le siège de cette société, et où travaillent les employés? A Strasbourg même.

 

 

 

La plupart de ces personnes habitants les environs très proches de l’hôtel, ont voulu faire valoir leur droit à rentrer chez eux pour la nuit, trouvant absurde de se passer d’un retour à domicile, auprès de leurs conjoints et enfants, au vu des courtes distances à parcourir. Un non catégorique leur a été opposé.

 

 

 

Ces faux touristes ayant déjà subit les différentes visites guidées pour faire plaisir à leurs familles éloignées, ne jugeaient pas non plus opportun de les effectuer de nouveau.

 

 

 

Quand à la découverte de la cuisine locale…Proposeriez-vous à un Breton de se dépayser en mangeant des crêpes et du chouchen, à un Toulousain du cassoulet, à un Marseillais une bouillabaisse?

 

 

 

 

 

 

 

« Non, mon amour, je ne te trompe pas avec ma secrétaire, simplement ma boîte m’oblige à dormir à l’hôtel, je sais que c’est à trois minutes de chez nous, je te téléphonerais si tu veux… »

 

 

 

 

 

 

 

Hallucinant, n’est-il pas?

 

 

 

 

 

 

 

(en direct de mon réseau local de l’absurde, Cleya.tx)

Le blog du 1er régiment d'a... |
L'islam social |
SAUVONS NOS ECOLES ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | En construction
| LA SCALA RETROUVEE
| La légende de Fecinu