3493 XQ 67 (espagnol poli fêtant la coupe européenne de football)

A chaque fois qu’une équipe gagne, des supporters en délire prennent leurs voitures et font le tour de la ville en actionnant leurs klaxons et en agitant des drapeaux.

On pourrait penser qu’il s’agit de rameuter tous les expatriés afin de faire la fête dans un endroit public ou privé, et que pour cela il faille les prévenir du lieu de rencontre par l’intermédiaire des avertisseurs sonores des voitures, aucun d’entre eux ne disposant d’un répertoire faisant mention de tous les expatriés, mais les voitures enchaînent les tours sans se préoccuper d’être -ou non- rejointes.

On pourrait aussi se dire que c’est la fête du sport, puisque les « untels » ont gagnés, et que, par soutient, par plaisir de la victoire, leurs compatriotes descendraient dans les rues pour agiter leurs drapeaux et courir (acte sportif s’il en est!) vers un lieu quelconque de réunion bacchanale…

On pourrait croire que par bonheur et félicité, ces individus feraient montre d’une certaine amabilité envers les autres, partageant leur sentiment de joie profonde en respectant les pauvres cons qui se lèvent le lendemain, ou doivent rassurer des gamins ne comprenant pas pourquoi on les réveille ainsi en plein milieu de la nuit, et pourquoi les gens hurlent dehors dans un concert sauvage de crissement de pneu et de klaxons…

Non. Il s’agit simplement de faire suer un maximum de gens.

La police ne fait rien : pour une grande ville comme Strasbourg, sachez-le, il y a deux policiers pour tout gérer la nuit. Alors, non, bien sûr, ils ne peuvent pas empêcher plus de trois cents voyous de faire du bruit dans les rues…Et les gendarmes n’ont pas le droit d’intervenir, car comme l’a dit notre bon Sarkozy, « Ce n’est pas aux militaires de régler les troubles à l’ordre public ».

Je n’ai rien contre les espagnols, rien contre les turcs, rien contre aucun des gagnant de cette coupe de football. Par contre, je souhaite à tous les supporters hurlants et injurieux que j’ai croisé ce soir-là de finir leurs jours dans l’atroce souffrance de ne pas pouvoir dormir à sa guise, et ce, aucun jour que Dieu leur accordera encore…Est-ce le moment de rappeler que la privation de sommeil fait partie du grand registre des actes de tortures? Qui va venir demain m’épauler pour tout ce qui est du ressort de la maison, et tenir mes gamins énervés, manquants de sommeil, qu’on ne peut rattraper par des siestes puisque des travaux ont lieu dans l’immeuble situé derrière le mien?

Allez, je m’emporte.

 » – Oh, la connasse, c’est vraiment une connasse, hé, c’est la fête, on fait rien que la fête!

- Vous avez seulement pensé aux enfants qui dorment? Aux personnes qui travaillent?

- Ta gueule, connasse, c’est même pas nous qu’on a gagné, moi aussi j’ai des gosses, on fait la fête, t’as qu’à fermer ta gueule! »

Le passager avant de la voiture 3493 XQ 67 se reconnaîtra. S’il a une carte d’identité française, j’aimerais bien qu’on la lui supprime, puisqu’il ne respecte pas nos lois…

(en direct de la bêtise humaine, Cleya.tx)

 


Répondre

Le blog du 1er régiment d'a... |
L'islam social |
SAUVONS NOS ECOLES ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | En construction
| LA SCALA RETROUVEE
| La légende de Fecinu